L’Approche thérapeutique humaniste

Cette approche est née aux États-Unis au milieu des années 50. Il s'agissait alors de  « remettre l'Homme (l’être humain) au centre de la psychologie », devenue de plus en plus scientifique, froide et déshumanisée et de l’adapter à l'évolution des valeurs.

L’objectif de la méthode humaniste est ainsi de rendre à l’humain toute sa dignité :

  • son droit au respect : physique, affectif, cognitif, social et spirituel ;

  • son droit à valoriser son corps et ses sensations, à satisfaire ses besoins vitaux fondamentaux, à exprimer ses émotions ;

  • son droit à construire son unicité dans le respect de la spécificité de chacun (droit à la différence) ;

  • son droit à s'épanouir et réaliser tout son être, à élaborer ses propres valeurs individuelles, sociales et spirituelles.

Cette psychothérapie centrée sur la personne veut donc mettre en évidence les sentiments confus du patient et l’aider à les clarifier afin de lui permettre de renforcer son moi et de trouver son chemin.

Cette méthode vise ainsi l’harmonisation de la personne globale et l'ajustement de cette dernière à son environnement.


La psychologie cognitive

La psychologie cognitive étudie les grandes fonctions psychologiques de l'être humain : la mémoire, le langage, l'intelligence, la perception ou l'attention.

La cognition est ainsi l’ensemble des activités mentales et des processus se rapportant à la connaissance et à la fonction qui la réalise.

La psychologie cognitive part du principe que l'on peut déduire des représentations, des structures et des processus mentaux à partir de l'étude du comportement.


L’Art-thérapie

L'art-thérapie s'est développée au Québec à partir du début des années 1980.

Il s’agit d’une approche thérapeutique fondée sur certains principes des arts visuels qui propose une expérience créatrice, ludique et visuelle, et constitue une expression de soi non verbale et symbolique.

Elle se déroule dans le cadre d'une relation thérapeutique où la création d'images est utilisée comme moyen de communication première. L'activité artistique concrétise une expression consciente et inconsciente et est en soi un agent thérapeutique.

À partir de divers procédés artistiques (dessin, collage, peinture, sculpture, etc.) le client vit et exprime des émotions, des conflits, ou évoque des souvenirs. Lors de la séance, le client peut explorer verbalement avec l’art-thérapeute son symbolisme et la signification de son imagerie.